Pays de Luxeuil - Communauté de Communes (Aller à l'accueil)

Le Pays de Luxeuil, le sens de l’accueil

Navigation transversale

Vous êtes dans : Accueil > Découvrir - Tourisme > Coup de projecteur sur le parc naturel régional des Ballons des Vosges

Coup de projecteur sur le parc naturel régional des Ballons des Vosges

La révision de la charte du parc 2011-2023 est l'occasion de rappeler un fait trop méconnu, la commune de Saint-Valbert fait partie du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

 

 

 

En plus de la commune de Saint-Valbert qui fait partie du territoire du PNR des Ballons des Vosges, la ville de Luxeuil-Les-Bains devrait, sous réverve de la validation de la nouvelle charte du parc en devenir Ville Porte à l'instar de Belfort, Colmar, Muhouse, Selestat, Saint-Dié, Remiremont et Lure.

Retrouver ici la carte du Parc Naturel régional des Ballons des Vosges

Les deux axes prioritaires du parc : préservation du patrimoine et développement économique

Un peu d'histoire...

© S-PHILIPPE - Un matin dans le PNR des Ballons des Vosges

Il y a 20 ans, par la volonté de trois régions, l’Alsace, la Lorraine et la Franche-Comté, notre territoire a été classé Parc naturel régional. Après une vaste concertation, suivie d’une enquête publique, les communes et intercommunalités doivent, d’ici avril 2011, se prononcer sur leur adhésion au Parc.

Territoires d’exception, les Parcs naturels régionaux n’en sont pas moins vivants et habités. C’est ce qui les différencie, entre autres, des Parcs nationaux. Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges compte 256 000 habitants mais il est également bordé de vastes agglomérations. Ce sont près de 4,5 millions de personnes qui sont à moins de deux heures de voiture de ce « poumon vert de l’Est de la France ». Ici, cohabitent donc les espèces rares, les paysages remarquables, les sites touristiques, les villes, villages et leurs activités inhérentes.

Des missions variées

Si le Parc est connu pour sa préservation des patrimoines naturels et culturels, ses autres missions sont tout aussi fondamentales. Elles consistent à soutenir l’agriculture de montagne, à œuvrer au développement des circuits courts, à valoriser les savoir-faire et des produits locaux, à favoriser les projets d’urbanisme de qualité, à améliorer l’accueil de la grande crête, à accompagner les projets scolaires ou encore à informer et sensibiliser les habitants et les visiteurs.

La nouvelle charte 2011-2023

La marque « Parc naturel régional » est attribuée pour une période limitée. Tous les douze ans, elle est renouvelée après l’étude attentive du bilan et d’une nouvelle Charte à laquelle les collectivités décident d’adhérer librement (régions, départements, communes et désormais communautés de communes et d’agglomération). Son ambition est de concilier la protection des patrimoines et le développement économique local. Pour cela, le Parc ne dispose d’aucun moyen réglementaire. Son seul principe d’action est la concertation avec tous les acteurs du territoire. Ses méthodes privilégiées : l’innovation, l’expérimentation mais aussi l’information et la sensibilisation des élus mais aussi des habitants et des visiteurs.

Marché biologique organisé avec le soutien du PNR des Ballons des Vosges

© Facchi - PNR Ballons des Vosges

Quelles sont les orientations de ce projet de développement ? L’équilibre entre l’Homme et la Nature est au cœur des missions du Parc. Il impose d’économiser et de maîtriser l’espace, de veiller à la qualité des paysages ou encore de maintenir une activité agricole forte. Le Parc a aussi l’ambition de valoriser les ressources locales en les transformant sur place pour ainsi tendre vers une plus grande autonomie (énergétique, fourragère, alimentaire). L’urbanisme rural et durable tient également une place prépondérante. Il est au cœur de la vitalité retrouvée ou maintenue des villages et des vallées. Ce projet ne peut être mis en oeuvre sans l’adhésion des collectivités et de leurs habitants. Car une Charte de Parc est avant tout un projet collectif et solidaire qui impose pour réussir l’engagement de chacun des signataires.

Le projet de la charte est consultable sur le site internet du Parc