Pays de Luxeuil - Communauté de Communes (Aller à l'accueil)

Le Pays de Luxeuil, le sens de l’accueil

Navigation transversale

Vous êtes dans : Accueil > Vivre dans le Pays de Luxeuil > Services à la famille > Scolarité et enseignement > Restauration scolaire : des menus vraiment parfaits

Restauration scolaire : des menus vraiment parfaits

© CCPLx_manu_cantine_luxeuil01 [50%].JPG

Le temps méridien est un temps particulier dans la journée permettant à l'enfant de retrouver son energie par un repas équilibré et sain.
Chaque jour, dans les deux crèches et dans les accueils de loisirs de la Communauté de communes du Pays de Luxeuil, les repas et les goûters sont servis avec le souci de respecter l'équilibre alimentaire tout en régalant les papilles...

Soucieuse d'informer les parents de nos jeunes convives, la Communauté de communes du Pays de Luxeuil et Sodexo mettent en place un lien vers les menus :

 

Consultez/téléchargez les menus de chaque mois

Crèche

Périscolaire - Extrascolaire

L'équipe de professionnels, sous l’égide de Laurent BEAUDOIN secondé par Emmanuel VANNIER a à cœur de proposer chaque jour à nos enfants des repas de qualité, équilibrés et savoureux.

Chaque jour, mais aussi au travers des repas à thèmes et des animations, l'éducation au goût est un souci permanent.

Afin d'assurer un service de qualité, la restauration scolaire :

  • est contrôlée par les services de l'Etat (DDSSPP)
  • respecte la réglementation avec notamment le respect de la démarche HACCP -Hazard Analysis Critical Control Points - traduit en français par Analyse des Risques et Points Critiques pour leur maîtrise
  • respecte un cahier des charges précis ainsi que les recommandations du Groupe d'Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition (GEMRCN).

Ce service reflète la forte volonté des élus communautaires de proposer à ses usagers des instants de qualité contribuant ainsi au bien vivre dans le territoire et à son dynamisme. Ainsi les participations des familles au service d'accueil (dont la restauration) sont au maximum de 25 % des frais engagés par la collectivité.